Archives mensuelles : mai 2009

Petits sacs à dos

Souvent, cela arrive par série…
Et en effet, Mathurin est invité à plusieurs anniversaires dans les prochains jours !

Bien-sûr, il ne m’avertit que… 3 jours avant ! Pas facile de faire des courses !
Et puis, finalement, je suis pour les cadeaux « faits main », même si c’est plus difficile à faire passer aux yeux des enfants.

Je n’ai pas eu beaucoup de temps, j’aurais souhaité pouvoir y réfléchir plus longtemps, et fignoler…

Le premier a été offert, et apparemment, il a plu à l’heureuse élue, tant mieux !

COUP DE COEUR

SIX PIEDS SOUS TERRE

de Ray French
Editions Fleuve noir, 2008

Six pieds sous terre

Aidan, Gallois d’une cinquantaine d’année, va bientôt se retrouver au chômage, comme une bonne partie de la population de sa ville, qui travaille dans la grande usine du coin. Aidan est veuf, ses deux grands enfants sont partis, et si on lui enlève son travail, que va-t-il lui rester ?
Alors il a une idée : il va s’enterrer vivant dans son jardin, bien décidé à faire plier la direction de l’usine et à stopper sa délocalisation.

Ce n’est PAS DU TOUT un livre morbide, un de plus sur la crise et le chômage : c’est un roman GÉNIAL, dans l’air du temps, plein d’humour, d’amitié, de joies, de peines, un moment décisif de la vie d’un homme qui décide de s’en sortir.

Il y a des pages hilarantes (les moments avec les 3 meilleurs copains, l’installation dans le cercueil (bio, s’il vous plaît !), les détails pratiques de la vie dans une boîte, à 1,50 m sous terre, les réactions des voisins…
Il y a des pages pleines de tendresse (le rapprochement avec ses enfants…) et des pages très réalistes sur la prise de conscience, l’engagement, la politique…

C’est très facile à lire, et plein d’énergie !
Je le recommande.

Jardinage

Enfin, il y a quelque chose d’autre que les fraisiers dans le jardin ! Nous aurons peut-être des légumes frais à domicile…

Ce n’est pas trop tôt, mais nous ne sommes pas de grands jardiniers…

Et puis, cette année, c’est qu’il a fallu prévoir un véritable fortin, avec force grillage et piquets, pour protéger nos futures salades et autres semis des assauts des LAPINS !!!

L’HEURE EST VENUE…

de donner la solution de l’énigme !

Encore merci à tous ceux qui ont laissé un commentaire, et joué le jeu !!!

Vous avez été 7 à donner une réponse, pas mal pour un début !

Et pourtant, personne n’a trouvé ! Il s’agissait de ça :

ustensile à beignets

Voici le « MACHIN » dans son cadre, et son jumeau au bout de son manche d’origine.

Il s’agit d’un ustensile à faire des beignets. On le trempait dans la pâte, puis dans la friture, cela faisait un beignet « fleur ».
Plusieurs personnes me l’ont confirmé, mais j’avoue que, si je vois bien le « trempage » dans la pâte, puis dans la friture, j’ai un peu de mal à comprendre comment on détachait le beignet de l’outil, sans le casser en morceaux !

Et je n’ai pas trop envie d’essayer !

Bon, personne n’a trouvé, mais comme je suis trop gentille ( 😉 ), j’ai quand même désigné un gagnant, ou plutôt, c’est une main innocente qui l’a fait, tout de suite après son p’tit déj’ :

Le gagnant est…

IMG_5224

une gagnante, c’est Clémence !

IMG_5223

Et voici ce qu’elle va recevoir :

porte-clés coquelicot

Bravo et merci à tous les participants. Je recommencerai, quand j’aurai une autre idée…

GUIRLANDE feutrine et récup

J’aime les fanions, les mobiles… et les guirlandes, tout ce qui bouge et oscille au moindre souffle d’air.

Petit essai avec des formes en feutrine (récup Casa et Cultura), et des rondelles de papier découpées dans un vieux livre pour enfants, quelques perles pour lester et hop, sur le mur de l’entrée !

guirlande feutrine et papierIMG_0169