ET APRÈS ?

de Guillaume Musso
XO éditions, il y a déjà quelques années, ou Pocket

et après

Non, je n’habite pas sur la lune.
Non, je ne reviens pas de Papouasie après un très long voyage.
Oui, je suis bibliothécaire, et OUI, je connaissais heureusement Guillaume Musso !

Mais voilà, je n’avais jamais pris le temps de lire un de ses romans (qui sont toujours empruntés d’ailleurs)
Je viens donc de combler cette lacune.

L’histoire très résumée : Nathan Del Amico a épousé Mallory, qu’il aime depuis l’enfance, depuis qu’un jour, à 8 ans, il l’a sauvée de la noyade, au péril de sa propre vie (il a alors connu une expérience de mort imminente).
Mais sa vie professionnelle de golden boy, ainsi que la perte d’un bébé, les ont éloignés l’un de l’autre, malgré la présence de leur petite fille.
Il est abordé un jour par un homme, Garrett, qui se dit un « Messager » : il reconnait les gens qui vont bientôt mourir, et est là pour préparer les humains à leur fin proche.
Sceptique, Nathan finit pourtant par le croire, car il est le témoin de plusieurs décès.
Nathan pense alors que cet homme est venu pour lui et qu’il doit mettre ses affaires en ordre avant de mourir.
Mais la réalité est tout autre…

Cela se lit très bien, vite, sans déplaisir, mais je dois dire que je suis déçue. Tout ce bruit pour ça !
Car c’est à mon sens, un roman assez banal, plein de clichés. Les Etats-Unis, New-York ; le héros, jeune et beau, a gravi les échelons sociaux à la force du poignet ; il a épousé la fille des riches employeurs de sa mère, contre leur avis ; Nathan et sa femme se sont éloignés, mais s’aiment encore….

Une histoire d’amour, de romantisme, saupoudrée de surnaturel…. pffff.

Je suis déçue, déçue, car je suppose que les autres romans de Guillaume Musso sont exactement du même genre.
Je ne pense pas en lire un autre avant longtemps.

Publicités

2 réflexions au sujet de « ET APRÈS ? »

  1. Fadette

    Et bien oui, c’est ça Musso…et moi aussi j’ai du mal à comprendre son succès. Si je n’étais pas sympa je dirai que c’est de la littérature « jetable ». C’est le côté facile à lire et légèrement paranormal qui doit plaire. Mais il en faut pour tous les goûts ! C’est le chouchou des lycéennes en tout cas.

    Répondre
    1. lebdd36 Auteur de l’article

      Oui, il en faut pour tous les goûts, c’est vrai : mieux vaut lire, même du moins bon, que ne pas lire du tout.
      Mais si on peut trouver mieux…

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s