Le Dernier Américain

Le Dernier Américain

d’Elizabeth Gilbert

Calmann-Lévy, 2009

Il y a bien longtemps que je n’ai pas rendu compte de mes lectures les plus récentes.

Après de nombreuses lectures « jeunesse », plus ou moins obligatoires (hé, oui-oui-oui m’sieurs-dames, bibliothécaire, ce n’est pas toujours lire ce que l’on a envie de lire 😦 ! ; pour un peu, je me ferais plaindre yark yark, alors que je suis une victime plutôt consentante de la lecture !), un retour vers des romans QUE J’AVAIS ENVIE DE LIRE depuis longtemps !

Le dernier Américain n’est pas vraiment un roman, d’ailleurs.

C’est l’histoire d’Eustace Conway, un Américain d’une bonne trentaine d’années maintenant, qui a décidé dès son plus jeune âge, dans les années 70-80, de reconcer au confort de la vie moderne pour s’installer dans un tipi et vivre en accord avec la nature.

Tout ce dont il a besoin, Eustace le construit, le fait pousser ou le chasse. Et cela dure dans le temps !

J’avoue que cette thématique, d’un écolo avant l’heure, qui vit vraiment en accord avec ses idées, cela me tentait bien.

Mais je suis assez déçue de ma lecture, que j’ai d’ailleurs terminée en diagonale. Si le personnage reste fascinant, c’est le texte, l’écriture qui ne sont pas terribles. C’est haché, et pas très passionnant.

Dommage, je m’attendais à un beau récit…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s