toujours des lectures pour la jeunesse

Un swing parfait

de Jean-Paul Nozière

Editions Syros, 2009

La famille Jeunet habite près de Dijon, dans une résidence pour riches, un village encerclé de remparts, surveillé par un gardien, dont Antoine Jeunet lui-même est le concepteur.

Elena Jeunet, 16 ans, s’ennuie dans ce village. Son seul ami est Lucas, le fils du gardien, au grand dam de son père. Elena s’ennuie surtout depuis que son frère aîné, Ugo, est parti, écrasé par cette vie protégée et la pression de son père qui voulait en faire un champion de golf.

Depuis ce départ, la famille tourne au ralenti…

Mais un jour, Ugo réapparait. Les parents l’accueillent avec soulagement et amour, mais Elena est plus réservée : son frère a changé, tellement changé…

Un bon suspense, une « atmosphère » qui rend bien l’étouffement ressenti dans ce village, des personnages secondaires intéressants…

Un bon polar, pour les jeunes à partir de 12 ans.

*****

Jolek le conteur de lune

de Naïk Feillet

Editions du Seuil (Chapitre), 2009

Lucas, 10 ans, ne veut plus faire de théâtre : sur scène, pendant la représentation du Petit Prince, il a oublié son texte, et on s’est moqué de lui.

Le soir venu, il surprend dans sa chambre un mystérieux visiteur. C’est Jolek, conteur de lune de son état, et censé lui raconter pendant son sommeil de merveilleuses histoires pour lui redonner confiance.

Ce qu’il va faire, sous forme de trois contes insérés dans l’histoire de Lucas.

La magie de ce roman, ou devrais-je dire recueil de contes, ne m’a pas touché. J’ai trouvé le prétexte superficiel, et les histoires, bof…

Dommage.

*****

EdeN en sursis

de Jeanne-A. Debats

Editions Syros (Soon), 2009

Suspense, action, aventure et amour, tout cela dans un roman de science-fiction !

Cela pourrait être génial, mais je n’ai vraiment pas adhéré : trop de termes pseudo-techniques, pour décrire l’univers de Cléone, jeune capitaine de vaisseau spatial.

Il faut bien camper le décor d’une vie futuriste, mais trop, c’est trop, je trouve, cela « tue » l’intrigue à laquelle je ne me suis pas attachée.

Dommage encore, car les critiques sont  plutôt bonnes pour ce roman (voir par exemple sur Ricochet)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s