Pochettes d’hiver

En véritable fausse fourrure de chez récup de récup,
(à l’origine de la « peau », un manteau chiné à 2 euros, juste pour sa fourrure, évidemment ; j’ai même fait encore une housse de coussin avec !)

têtes de vaches récupérées sur des chaussettes, oui, oui, messieurs-dames,

brides faites maison,

doublure à fleur (pour le côté bucolique…),

un duo de pochettes « campagnardes », cousues depuis un certain temps déjà,

dont l’une est partie pour les 10 ans d’une copine de Mathurin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s