Archives mensuelles : juin 2010

Une lecture un peu longue…

Chanson sans paroles

d’Ann Packer

Editions de l’Olivier, 2009

Liz et Sarabeth sont amies depuis l’enfance. L’une est mariée, mère de deux enfants, l’autre pas, mais le lien qui les unit est toujours aussi fort.

Pourtant, lorsque Lauren, la fille de Liz, fait une tentative de suicide, leurs relations se dégradent.

Liz et son mari affrontent avec difficulté le véritable séisme qui secoue leur famille, et Sarabeth se révèle incapable de les aider : cette tentative de suicide réveille des blessures enfouies mais jamais guéries, le suicide de sa propre mère alors qu’elle avait 16 ans.

Leur amitié s’effrite…

Un roman qui décrit bien les tourments traversés par chaque personnage, qui prennent la parole tour à tour : le rôle et les responsabilité de la mère, du père, l’amitié, l’amour, la famille, la solitude, la dépression…

Mais il y a beaucoup de détails, des longueurs aussi, et j’ai mis du temps à le lire.

Une bonne lecture, mais ce roman aurait gagné en profondeur avec une centaine de pages en moins.

La-cuisine-dont-on-parle-depuis-des-mois-et-c’est-pas-exagéré-mais-ça-valait-le-coup !

Voilà, tout est dit dans le titre pour cette cuisine tant attendue

Nous avons emménagé samedi soir et dimanche (d’ailleurs, il faisait tellement beau qu’on a allumé du feu dans la cheminée)

Il reste à faire la déco (mais ça, c’est le plus sympa !), quelques luminaires à ajouter…

En tout cas, maintenant, on y vit, et c’est vraiment SUPER ! (d’ailleurs, la preuve en images, y’a déjà du bazar hé hé ! )

Après tant d’années, nous apprécions le confort du neuf, du fonctionnel, et du beau.

Laurent a vraiment fait un super travail, dont je suis fière.

(parait que je critique tout le temps, ben, voilà, c’est fait, ce n’est pas vrai !)

(mobilier Ikea, plan de travail en chêne huilé fait maison)

Pourquoi je ne suis pas très présente sur ce blog ?

Plusieurs raisons :

1 – Ça sent les vacances, les grands sont déjà à la maison, et de ce fait… la place devant l’ordinateur est TRES prisée !!! et même chère ! le fruit de longues négociations !

2 – Nous avons déménagé la cuisine, enfin (photos à venir)

3 – Et hier, Mathurin fêtait, comme d’habitude avec un peu d’avance, son anniversaire avec ses ami(e)s.

Alors, plutôt que le bricolage ou la couture (snif !), c’était ça

(presque) TADAAMMM ! : la cuisine !

Cette fois, nous commençons à y croire VRAIMENT :

nous allons bientôt emménager dans la cuisine !!!

Un aperçu :

Pour ceux que cela intéresse (j’ai moi-même beaucoup navigué sur Internet, lorsque nous en étions à l’étude de la cuisine) :

Cuisine Ikea, façades ADEL blanc, que des tiroirs, pour le côté ultra pratique apparemment,

plan de travail en chêne, fait maison, en cours de traitement de surface avec une huile spécial

(déjà 3 couches, je veux en passer au moins 4 voire 5, au grand dam de Laurent qui pense que c’est trop.)

C’est un choix économique et esthétique, que nous aimons bien, j’espère qu’on ne le regrettera pas à l’usage…,

évier Ikea, domino gaz Ikea, four et plaque à induction Sauter.

Voili, voilou… il ne reste QUE deux meubles à monter dans un coin, à nettoyer, puis à tout installer dans ces beaux tiroirs……………………………….

Bref, encore quelques « prises de tête » ! Pour la bonne cause !

Colliers « bricolettes »

Dans la série des bidouilles que je parviens à mener à bien en ce moment,

deux colliers à pendentif,

perles, bidules crochetés, lien crocheté (pour le rouge et vert)…

Du rapide et facile, je n’ai le temps de rien d’autre…

Bon, le rouge et vert fait très « couleurs de Noël », mais vu le temps du moment…

Avec les olives !

Avec les olives !

d’Andrea Vitali

Editions Buchet-Chastel, 2009

Le petit village de Bellano, au bord du lac de Côme, en Italie, dans les années 30.

Une veuve de 93 ans meurt… Rien de bien intéressant, sauf que ce n’est peut-être pas une mort naturelle, selon le perspicace Ernesto Maccado, capitaine des carabiniers…

Un fait presque banal, et nous voilà partis dans une succession d’intrigues, histoires, anecdotes, situations… qui s’enchainent et s’emmêlent en tous sens ! Une vraie comédie à l’italienne, avec des personnages hauts en couleurs, truculents, exagérés !

C’est irracontable, rigolo, touffu, les chapitres très courts parfois, s’enchainent les uns aux autres, au point que les effets ont quelquefois des conséquences que l’on n’attendait pas, ou bien l’inverse !

Il faut s’installer dans le roman, il y a beaucoup de personnages, et l’on s’emberlificote un peu parfois.

Mais, finalement, ça vaut le coup !

Un roman et un auteur à découvrir.

Pendant le Mondial, les travaux continuent…

hélas pour Laurent, mais heureusement pour moi !!!

On commence à en voir le bout (enfin, un petit bout du bout…)

Les deux plans de travail sont terminés, l’un est posé, l’évier aussi.

La seconde série de meubles, en vis à vis, est en cours de pose…