Archives mensuelles : septembre 2010

Petits cadeaux scrap, suite… et fin pour l’instant !

Encore un « album tags« , le presque-jumeau du précédent « jeu de cette famille »,

pour ma soeurette et son anniversaire « tout rond »…

Structure en papier de fort grammage, carton ondulé, dentelle chinée, papier canson, attaches parisiennes fantaisie…

avec sa carte assortie, broderie sur carton ondulé.

Le Baby sitter

Le baby sitter

de Jean-Philippe Blondel

Editions Buchet-Chastel, 2010

Un jeune homme en première année de fac, à la recherche d’un petit boulot pour remplir son frigo…

Pourquoi ne pas faire du baby-sitting ?

L’idée fait son chemin, une petite annonce à la boulangerie du coin… et bientôt un petit réseau de parents, tous différents, chacun avec son caractère, sa problèmatique, et notre jeune homme au milieu, tel un fil conducteur…

Un roman sympathique, agréable à lire, qui ne me laissera pas un souvenir impérissable, mais permet de passer un bon moment.

L’écriture  de Jean-Philippe Blondel est très agréable et l’atmosphère qui s’en dégage fait un peu penser à l’univers d’Anna Gavalda…

Plutôt féminin, alors… ?

L’automne est là…

On attaque la cuisine adéquate…

Notre récolte de potimarrons (7) va nous permettre d’expérimenter quelques recettes.

La première : Crumble salé au potimarron


(potimarron cuit à la vapeur, coupé en morceaux, beurre, farine, parmesan pour la pâte à crumble)

Le résultat est plutôt honorable, gouteux, bien qu’un peu sec, la texture et le goût du potimarron étant vraiment proches de la chataigne.

A renouveler, en améliorant avec un peu de crème peut-être…

petits cadeaux scrap, suite…

Pour un autre anniversaire de septembre, toujours du scrapbooking…

Petit album en accordéon,

« livré » vide, prêt à accueillir des photos souvenirs…

Couverture carton/tissu (d’ameublement), canson pour le tag, pages intérieures en joli papier ivoire (récup d’imprimerie),

dentelle, rubans et bouton (chinés)…

Quelques lectures pour la jeunesse

Les Penderwick

de Jeanne Birdsall

Pocket jeunesse, 2010

Public : histoire plutôt pour des enfants dès 9-10 ans, et pourtant c’est un gros pavé d’une certaine teneur littéraire, plus facilement lisible à partir de 12-13 ans.

Quatre soeurs, leur papa, un gros chien envahissant, un garçon attirant, un lieu de vacances un peu particulier… Tout est dans cette histoire, pour donner un roman au charme un peu désuet, mais qui ne m’a pas complètement convaincu. Je pensais y retrouver un peu de la magie que j’avais éprouvée en lisant il y a quelques années la saga des « Quatre soeurs » de Moka (Ecole des Loisirs), mais non…

Je suis un peu déçue, car je pense que c’est un bon roman. La suite est parue cet été.

**********

Trois amies pour la vie

d’Ann Brashares

Gallimard, 2010

Public : à partir de 13-14 ans, plutôt « fille »

Malgré mon manque d’enthousiasme pour les romans « de filles », j’avais lu avec plaisir il y a quelques années les 4 tomes de « Quatre filles et un jean », de la même auteure.

On retrouve cet  esprit dans ce roman, 3 filles, amies depuis la primaire, et qui se demandent  ce que va devenir cette amitié à l’aube du lycée.

Car bien sûr, en grandissant, on change, on évolue, on n’a plus forcément les mêmes envies, et on a envie d’aller voir ailleurs, d’autres lieux, d’autres amitiés…

Cela se lit avec plaisir, c’est facile sans être simpliste. Certains travers de la société américaine sont bien décrits (la course à la réussite, le racisme et le politiquement correct vis à vis des Noirs…). Il y a même des clins d’oeil aux héroïnes de « Quatre filles et un jean », sans que ce soit gênant pour la lecture.

Cela peut même donner envie de lire cette ancienne série, qui fonctionne toujours bien.

**********

Qui vive ?

Jean-Philippe Blondel

Editions Thierry Magnier, 2010 (collection photo roman)

Public : Ados-Adultes

Le principe de la collection : l’auteur reçoit une série de photos dont il ne sait rien, et il doit construire un roman (court roman, ou longue nouvelle) à partir de celles-ci.

J’ai un peu de mal à aller vers ces romans, je ne sais pas pourquoi.

Pourtant, là, j’ai eu une bonne surprise. Une jolie histoire entre un père et son ado de fils, des souvenirs de jeunesse qui reviennent, la vie qui va être bouleversée…

On s’attend un peu à la fin, sans que ce soit gênant, car on suit surtout le parcours intérieur des protagonistes.

Un bon récit de Jean-Philippe Blondel, dont je viens de lire un autre roman, en édition adulte cette fois (chronique à venir).

Land art en jaune…

Le land art aux jaunes d’oeufs, ça compte ?

Dommage, je trouvais ça bien joli…

(point de départ d’une crème anglaise dont le soir même, il ne restait que le souvenir…)

Notre journée du Patrimoine

Visite du Château du Moulin, à Lassay sur  Croisne (41)

Un joli petit château, préservé des aléas du temps par sa position peu stratégique, à l’écart des aléas de l’Histoire, et par ses propriétaires successifs, qui l’ont toujours entretenu.

La visite de l’intérieur vaut le coup, avec un mobilier d’époque (du moyen-âge au XVIIe) de qualité.

Plus d’infos ICI, sur leur site.

Ce domaine est également un Conservatoire de la fraise, mais à cette époque, le jardin n’était plus très joli…

Quelques images…