Sukkwan Island

Sukkwan Island

de David Vann

Editions  Gallmeister, 2010

Un père entraîne son fils de 13 ans sur une île perdue du sud de l’Alaska.

Le projet : pendant un an, ils vont vivre en autarcie, tous les deux.

Jim, le père, pense ainsi retrouver son fils, reconstruire une relation perdue, se « racheter » en quelque sorte d’une vie de « looser ». Roy, le fils, n’est pas très enthousiaste mais accepte pour faire plaisir à son père, et se révèle finalement le plus responsable des deux.

Dès l’arrivée, on sent que tout ne va pas très bien se passer (et c’est le moins qu’on puisse dire) : la cabane n’est pas très étanche, les provisions certainement insuffisantes, un ours dévaste tout dès le 3ème jour, l’équipement (et le père) ne sont pas à la hauteur du défi…

Un roman dérangeant. Est-ce que j’ai aimé ?

Oui et non.

L’idée est originale. L’intrigue prend un tournant en forme de « coup de poing » pour le  lecteur (coup de poing que personnellement je n’avais pas vu venir) dès la moitié du roman, et tout bascule.

Mais le sujet est tellement dérangeant, le personnage du père tellement veule et nul que c’en est angoissant. J’ai lu ce roman en ayant l’impression d’étouffer, mais je suis allée jusqu’au bout, malgré quelques longueurs dans le texte quand même.

Pas un « coup de coeur » donc, mais un roman à découvrir, je pense.

Pourtant il ne faudra pas s’étonner que tant de noirceur ne puisse pas convenir à tout le monde…

Edit du 3 novembre : ce roman vient de recevoir le Prix Médicis étranger, après avoir reçu le prix des lecteurs de l’Express en juin dernier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s