La mélodie des jours

La mélodie des jours

de Lorraine Fouchet

Editions Robert Laffont, 2010

Lucie élève seule sa fille Léa, 11 ans. Lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein, elle se rend compte à quel point elle est isolée dans cette nouvelle ville où elle vient d’ouvrir un commerce de fromagerie.

Elle va trouver de l’aide, l’amitié et l’amour sur le site internet des « Voisins »…

Voilà, en gros, tout est presque dit.

Je suis assez déçue par ce roman, par rapport aux romans précédents de la même auteure (dont « L’Agence », qui m’avait bien plu), qui étaient moins superficiels.

Le seul intérêt, peut-être : dédramatiser et bien expliquer le cancer du sein, le parcours du traitement… (la romancière a été médecin).

Sinon, il y a un peu trop d’eau de rose et des scènes attendues et de stéréotypes… Dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s