Un coup de coeur, pour ados et plus !

Comment (bien) rater ses vacances

d’Anne Percin

Editions du Rouergue (DoAdo), 2010

Maxime a 17 ans et plus du tout envie de partir en vacances avec ses parents, surtout quand ces derniers ont décidé de « faire » le GR20 en Corse !

La petite soeur en colonie à la mer, c’est décidé, Maxime ira chez Mamie, au Kremlin-Bicêtre. Ce n’est peut-être pas très exotique, mais Mamie, elle est sympa et originale malgré son âge, et puis la perspective de « comater » devant l’ordinateur pendant 15 jours n’est pas sans déplaire à Maxime.

Internet, « Facebook », mails, riffs de guitare et cerises à l’eau de vie avec Mamie, tout un programme, mais voilà : ce beau plan ne fonctionne pas comme prévu, car Mamie va faire une crise cardiaque et l’été de Maxime s’en trouvera bouleversé.

Un régal de drôlerie, de tendresse, de jeux de mots, de sensibilité, le tout mêlé et raconté par Maxime, un ado « shooté » à l’humour (quelquefois noir). Malgré ses 17 ans et son penchant à la paresse, le garçon est débrouillard, plein de ressources, indépendant et malgré tout attentionné.

C’est peut-être d’avoir « le même à la maison » (c’est-à-dire l’ado de 17 ans) qui m’a fait autant rire. Et puis l’analyse est bien vue : l’ado est capable d’autant d’indifférence que d’enthousiasme dans ce qu’il fait, d’autant d’initiative et de débrouillardise que de je-m’en-foutisme, d’autant d’attention que de détachement, selon ses centres d’intérêt. Du vécu !

A lire de toute urgence pour vraiment passer un bon moment, de 14 à 99 ans !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s