Lecture

La sexygénaire n’a pas dit son dernier mot

de Virginia Ironside

Editions Nil, 2007

Marie va avoir 60 ans. Aïe ! comment vivre cette nouvelle étape, entre le bonheur d’être délivrée de certaines contraintes et la peur de vieillir, entre  devenir grand-mère et réfléchir à un nouvel amour (ou non ?)… ?

Joies et bonheurs d’une jeune sexagénaire anglaise. Humour et légèreté, mais pas que… pour ce roman qui se lit facilement, et aborde sans prétention cet âge délicat où l’on n’est pas encore vieille, mais plus très jeune non plus…

Ce n’est pas un roman révolutionnaire, mais on passe un bon moment sans se prendre la tête…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s