Lectures de mars (avec du retard !)

Vacances avec Papa

de Dora Heldt

Editions de l’Archipel, 2011

A plus de 45 ans, Christine est une femme indépendante. Enfin, quand elle est obligée de partir en vacances avec son père pendant deux semaines, le temps que sa mère se remette d’une opération, elle redevient, à son corps défendant, la « petite fille à son papa » !

Il faut dire que son père, Heinz, est un sacré numéro ! A 73 ans, il est du genre à se mêler de tout et surtout de ce qui ne le regarde pas, et à tout critiquer.

Plein de (bonne ?) volonté, il va plus ou moins diriger tout son petit monde, le temps d’un séjour sur une île du Nord de l’Allemagne.

C’est drôle, plein de tendresse, léger, peut-être un brin longuet, un peu cousu de fil blanc, mais on passe un bon moment. Aaahh ! les relations père-fille, c’est toujours compliqué !

*****

Eleven

de Mark Watson

Editions Albin Michel, 2011

Xavier Ireland anime une émission de radio la nuit, à Londres. Très à l’écoute de ses auditeurs, il les conseille et les guide. Pourtant, le jour, Xavier est un solitaire, qui vit mal avec un passé douloureux.
Le jour où il rencontre Pippa, une jeune femme énergique et atypique qu’il a engagée pour faire du ménage, sa vie commence à changer. Il va devoir affronter ses démons et enfin, agir, même s’il ne sait pas qu’en même temps, il va aussi changer la vie de onze personnes…
Original, plein d’humour, un roman qui ne m’a pas laissée indifférente, malgré quelques longueurs.
J’ai beaucoup aimé ce point de vue : nos actes retentissent sur la vie des autres, mêmes des inconnus, d’une manière infime ou non. Rien n’est anodin…
Une façon intelligente d’aborder l’interconnexion entre les humains.

*******

Le Diner
D’Herman Koch
Éditions Belfond, 2011

Amsterdam. Paul et sa femme Claire vont dîner au restaurant avec Serge (le frère de Paul) et Babette, la femme de ce dernier.
Serge est un homme politique en vue, qui sera certainement nommé 1er ministre des Pays-Bas d’ici quelques jours.
Ensemble, ils doivent parler de leurs fils respectifs, qui ont commis un acte violent inimaginable…
Une histoire, racontée par Paul, où tout commence d’une manière feutrée, tranquille, presque ennuyeuse, comme ce diner dont les étapes (apéritif, entrée, plat, dessert) constituent les chapitres du livre.
Mais peu à peu, au gré des descriptions des pensées de Paul, des flash-back, se dessinent les contours d’une famille bien différente de ce que l’on croyait.
Un roman finalement très noir, où les cyniques et les fous ne sont pas là où on les attendait, sur une société en perte de valeurs morales.
Un démarrage un peu « poussif », mais voulu, je pense, puis un crescendo dans l’intérêt et la complexité de l’intrigue.
À découvrir sans se laisser rebuter par l’apparente banalité du début. La lectrice que j’étais, un peu déroutée, a terminé « scotchée » par la fin.

*******

Héritage
De Nicholas Shakespeare
Éditions Grasset, 2011

Andy Larkham se voit comme un loser. Obscur employé d’une petite maison d’édition londonienne, il vient de se faire plaquer par sa fiancée.
Comme il a en plus de gros soucis d’argent, son moral est au plus bas.
Là-dessus, son ancien professeur décède. En se rendant à son enterrement, il assiste par erreur aux funérailles d’un certain Christopher Madigan.
Ce qu’il ne savait pas, c’est que cet inconnu avait stipulé dans son testament que seules les personnes présentes à la cérémonie hériteraient de sa fortune.
Hors, ils n’étaient que deux…
Avec un tel argumentaire, le sujet était prometteur et m’avait accroché.
Le ton est plutôt humoristique, le (anti)héros lucide et partagé entre cynisme et honnêteté.
Mais voilà, je me suis lassée, je ne sais pas trop pourquoi, et je ne suis pas allée jusqu’au bout.
Dommage, peut-être…

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Lectures de mars (avec du retard !) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s