Le noeud invisible : le tuto !

J’ai montré sur ce blog, il y a quelque temps, des bricolettes « bois flotté et coton » (clic-clic ICI)

J’avais utilisé la technique du nœud invisible, et j’avais promis un TUTO.

Le voici enfin !

Mais d’abord, rendons à César ce qui lui appartient :

cette technique m’a été expliquée, démonstration à l’appui, par « l’Homme de la maison »,

souvent appelé sur les blogs le DH (Dear Husband), ou « l’HOMME« , le « Chéri », etc !

Bref, il est question ici de celui qui supporte et soutient (quelquefois de manière goguenarde…)

mes délires, bricolages, idées et lubies de toutes sortes, avec le bazar envahissant qui va parfois avec !

Pour ce truc génial et pour tout le reste, je le remercie !

(Il n’a certainement pas inventé cette technique, mais pour moi, c’est tout comme 🙂 !)

Bon, les choses sérieuses…

Cette technique est valable lorsque l’on veut enrouler du fil, de la laine, de la ficelle, du fil de scoubidou, etc…,

de manière très serrée, pour décorer ou cacher une finition, un objet quelconque.

Mon exemple, pour son côté pratique, porte sur un morceau de bois flotté, enroulé de coton.

Faire une boucle le long du morceau de bois.

Cette boucle doit être au moins un peu plus longue que la surface à recouvrir de fil, vous allez comprendre pourquoi.

Commencer à enrouler le fil bien serré, en allant de droite à gauche (vers la boucle).

Continuer à enrouler, jusqu’à la longueur désirée.

Couper alors le fil. Bien vérifier la tension du fil enroulé. Cela doit être serré, pas lâche, pour une jolie finition.

C’est facile sur du bois, le fil s’accroche un peu, idem sur du tissu (vous verrez plus bas) ;

ce doit être plus compliqué sur du verre, ou du plastique car cela glisse. Je pense qu’il faut alors mettre un peu de colle sur le support…

Passer alors le fil que l’on vient de couper (l’extrémité qui a servi pour enrouler), dans la boucle.

D’où la nécessité de faire au départ une boucle assez longue…

Tirer alors sur l’extrémité du fil de droite. La boucle se raccourcit, emprisonnant le fil de gauche.

Tirer alors aussi sur le fil de gauche, de manière à ce que le nœud se trouve au ras de l’enroulement.

Puis, tirer sur les deux fils en même temps.

Le noeud se retrouve alors sous le fil enroulé. Tirer encore les deux fils, de façon que le nœud se retrouve bien au milieu, dessous.

Rectifier un peu les fils à gauche (cela a tendance à les entrainer), afin que l’enroulement soit bien égal.

Il vous reste à couper les deux fils au ras de l’enroulement.

Et voilà ! On ne voit plus qu’une petite bosse, qui finalement se fait très discrète.

(Avec un fil épais, ou de la grosse ficelle, c’est certainement moins esthétique, à tester…)

Si vous souhaitez, comme dans ma série de bois flottés multicolores, changer de couleur et recouvrir tout le morceau de bois,

recommencez, avec la même technique, en travaillant toujours de droite à gauche, et en serrant bien chaque couleur contre la précédente.

(Je me pose une question toute bête :

les gaucher(e)s travaillent-ils de gauche à droite ? Peu importe, en fait, il suffit juste d’enrouler en allant VERS la boucle)

*****

Avec cette technique, j’ai aussi réalisé deux porte-clés en quelques minutes !

J’ai utilisé :

du ruban (ou bande de tissu)

des anneaux brisés ou un anneau de porte-clés

du fil, du coton plus épais ou de la laine, ficelle…

J’ai plié le ruban en deux, enfilé l’anneau et cousu les deux extrémités.

Pour cacher la couture (j’aurais aussi pu faire un simple nœud, mais cela aurait été moins esthétique, je pense),

et consolider l’attache, j’ai utilisé la technique ci-dessus, en enroulant du fil de coton bien serré.

Mes deux grands ont chacun leur porte-clés, je n’en ai pas entendu parler…

S’ils s’en servent, ils ont dû résister à l’usage !

***

Voilà ! A vous de tester maintenant…

Et si vous avez de chouettes idées, ou des questions, contactez-moi par mail,

je ferai un article pour rassembler tout ça !!!

***

PS : je n’ai aucun droit sur ce tuto, je n’ai, comme je vous l’ai dit, rien inventé,

mais si vous le publiez sur votre blog, merci d’en citer la source, au vu du temps que j’y ai passé… 😉

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s