Lectures du moment

Bois Sauvage
De Jesmyn Ward
Editions Belfond, 2012

20121216-211152.jpg

Etat du Mississippi, 10 jours avant l’arrivée de l’ouragan Katrina.
Une famille noire se raconte à travers la voix d’Esch, une adolescente de 14 ans.
Il y a Randall, l’aîné, brillant au lycée, et qui tente de décrocher une bourse pour continuer ses études ; Skeet, le cadet, qui ne vit que par et pour China, sa chienne pitbull, qu’il fait combattre dans l’espoir de rapporter un peu d’argent à sa famille ; Junior, le petit dernier, dont la naissance coïncide avec la mort de la mère ; le père, qui fait ce qu’il peut, quand il n’est pas complètement saoul ; et puis il y a Esch elle-même, qui découvre qu’elle est enceinte, et qui ne se fait aucune illusion quant au père du bébé, bien qu’elle en soit très amoureuse… Le dernier personnage pourrait être l’ouragan, dont on sait déjà, nous lecteurs, qu’il sera dévastateur et pire que tous les précédents…
Une écriture violente, hachée, très belle dans son genre, pour tenter de nous faire toucher du bout du doigt ce qu’est le quotidien de cette classe sociale-là, dans les Etats-Unis d’aujourd’hui. On est loin du rêve américain…
Ce roman bouleversant a reçu le National Book Award, prestigieux prix littéraire aux Etats-Unis. Une récompense méritée.

*******

Un repas en hiver
d’Hubert Mingarelli
Editions Stock, 2012

un_repas_en_hiver

Pologne, 1944. Trois soldats allemands, qui n’en peuvent plus de fusiller des Juifs tous les jours, demandent à partir « à la chasse ». Cette journée sera pour eux un répit, dans le rythme effroyable des journées de fusillades. Il fait un froid polaire, mais cela ne fait rien, tout vaut mieux que rester au camp.
Pourtant, « la chasse », c’est la chasse aux Juifs… Ils vont d’ailleurs en débusquer un, planqué dans les bois. Sur le chemin du retour, ils s’arrêtent dans une maison abandonnée, pour se faire à manger.
Un repas improvisé, préparé avec les moyens du bord, grâce à un feu de fortune, mais un repas qui restera dans leur mémoire, surtout avec l’arrivée parmi eux d’un Polonais antisémite…
Un roman glaçant, dans l’intrigue et dans l’atmosphère, mais un roman bouleversant, pour approcher un peu, si tant est que ce soit possible, ces hommes ordinaires qui furent confrontés à l’horreur.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s