Lectures du moment

Beaucoup de lectures ces temps-ci, pour les adultes, pour la jeunesse, mais je m’aperçois que je n’en ai pas gardé trace et que ma mémoire (surchargée) de bibliothécaire me fait défaut !

Sans doute peu de choses vraiment marquantes…

Voici en tout cas le dernier en date :

Les accusées

Charlotte Rogan

Editions Fleuve noir, 2013

lesaccusees

1914, un naufrage au milieu de l’Atlantique. La ressemblance avec le Titanic s’arrête là pour virer au mystère : y a-t-il eu des meurtrières parmi les naufragées ou la fin justifie-t-elle les moyens ?

L’histoire est racontée par Grace Winter, une jeune mariée rescapée du naufrage. Dans son récit à postériori, on sait dès le début qu’elle est accusée de meurtre. Mais qu’en est-il vraiment ?

L’intrigue peut faire penser à une intrigue policière, mais c’est surtout un roman autour de la psychologie des différents personnages, plongés bien malgré eux dans un monde clos et hostile…

C’est intéressant aussi sur la condition de la femme au début du 20ème siècle, coincée entre le poids des traditions et un désir d’émancipation bien légitime qui verra une évolution avec la première guerre mondiale et le départ (ou la disparition) de beaucoup d’hommes.

Agréable à lire, original de par son sujet, mais avec quelques défauts et quelques longueurs, on attend la fin, même si l’intérêt n’est pas forcément dans le dénouement.

Et j’ai gardé celui-ci pour la fin car c’est un « diamant » :

Les pays

Marie-Hélène Lafon

Editions Buchet-Chastel, 2012

les-pays-de-marie-helene-lafon-buchet-chastel

Claire raconte : son enfance dans le Cantal, sa famille paysanne, l’immuabilité de la campagne, des traditions, l’impression de ne pas toujours faire partie de ce monde-là… et pourtant sa vie y est ancrée. Et puis, le départ pour l’internat, le lycée, puis les études supérieures à Paris, la découverte de la ville, et le désir d’y rester…

Très difficile de résumer ce court roman, si intense, si beau, dans lequel bien sûr, vous l’aurez compris, ce n’est pas l’action qui prime, mais l’introspection.

J’ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre (en grande partie autobiographique), et son auteur ! L’écriture est magnifique, c’est beau, limpide, touchant, juste…

Le vocabulaire est recherché mais rien n’est difficile, c’est juste le bon rythme, qui prouve que l’auteur a cherché le bon mot pour chaque phrase, sans que le résultat ne soit lourd.

C’est un roman qui fait prendre conscience qu’il existe plein de gens qui écrivent, souvent pas mal, quelquefois très bien, mais qui écrivent, et à côté, de véritables écrivains.

Marie-Hélène Lafon est un(e) grand(e) écrivain(e).

A lire absolument !!!

En tout cas, pour moi, c’est le meilleur roman lu depuis plusieurs années.

Je me suis réservée un autre roman de cet auteur : « l’annonce ». J’attends avec impatience de le lire.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Lectures du moment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s