Exercice de style…

Par l’intermédiaire du site collaboratif Babelio, j’ai gracieusement reçu un livre et j’en publie donc une critique.

« Libé, les meilleurs titres »

D’Hervé Marchon,

Éditions de La Martinière, 2016


J’ai reçu ce titre dans le cadre de l’opération Masse Critique. Merci donc à Babelio et aux éditions de La Martinière.

L’auteur, Hervé Marchon, est journaliste et a travaillé pendant presque 16 ans au journal Libération. L’humoriste et chroniqueur Stéphane De Groodt a rédigé la préface, et Laurent Joffrin l’avant-propos.

Je m’attendais à un format plus grand, mais non, une vingtaine de centimètres pour un peu plus de 200 pages, à la présentation aérée, très agréable à feuilleter.

Ce livre compile un choix (forcément subjectif) des « meilleurs » titres d’articles de Libération, depuis sa création. Ces titres, et leurs sous-titres, sont rassemblés par pages thématiques, sans ordre : musique, presse, transports, religion, couleurs, météo, muses, anatomie, hauteur, mouillé (sic !), bible, etc… Libé est un journal généraliste, donc c’est très éclectique.

Une longue histoire, l’esprit d’équipe, l’absence, figures de style, transition numérique : ce sont les titres des courts textes qui ponctuent ce livre. On y trouve donc, dans l’ordre, un rapide historique, la manière dont les titres sont élaborés (c’est un exercice collectif), pourquoi il n’y a quelquefois pas de titres, les jeux de mots et le style, l’adaptation à la formule numérique du journal.

Les titres de Libé sont la marque de fabrique du journal. Un bon titre, et son sous-titre,et déjà, on a presque lu et compris l’article. Difficile aussi de faire compréhensible, piquant, pertinent, sans tomber dans le facile, le lourd, le vulgaire… Un exercice de haut-vol, tout un art de la synthèse, dont on apprend que les meilleurs titres sont quelquefois longs à émerger, ou bien le fruit d’un heureux hasard.

Au final, on passe un bon moment, on sourit souvent, on savoure (et on se souvient de) certains jeux de mots et trouvailles particulièrement réussis. Les textes explicatifs sont intéressants et courts, donc rien de rébarbatif.

Et allez, pour la route et le plaisir des mots, un petit aperçu, dans le désordre de mon feuilletage :

« Lady dies », mort de la princesse de Galles

« Mireille Mathieu, une certaine idée de la frange », la chanteuse et sa coupe de cheveux représentent une certaine idée de la France à l’étranger.

« Laurent, jaloux de Dominique et de Martine, en veut à Lionel », Fabius supporte mal sa mise à l’écart de la campagne présidentielle de 2002.

« Mir morte », la station Mir tombe dans le Pacifique.

« C’était le Montand », décès d’Yves Montand.

« Ci-Mouloudji », décès de Mouloudji

« Jean-Paul le bref a eu un pépin cardiaque », décès du pape Jean-Paul 1er

« C’est un mec, y meurt », mort de Coluche (je trouve leurs épitaphes particulièrement savoureuses et réussies, mordantes ou tendres selon leur opinion, mais ce n’est jamais bêtement méchant).

« Non », Chirac et Le Pen au deuxième tour en 2002. Jospin annonce son retrait de la vie politique.

« La Creuse résiste au vide », le département de la Creuse se dépeuple.

« Fabien Barthez général de Gaulle », le gardien revient en sauveur à l’OM en 2004.

« Le tueur à gaz frappe toujours en hiver », le monoxyde de carbone,émis par des appareils de chauffage mal réglés tue 400 personnes chaque année.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Exercice de style… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s