Archives pour la catégorie Coup de coeur

Je le voulais… je l’ai eu ! ❤

Cela m’avait fait de l’œil sur internet…

Letrucpasindispensableetpourtant!

Alors forcément, j’en voulais un !

Et donc…

Il me l’a fabriqué ❤❤❤ !


Je sais, j’ai trop de chance… 😀 !

C’était la minute insolite du web !

PS : accessoirement, ça chauffe bien, surtout les mains

(bon pour notre cuisine, c’est un peu juste, mais pour un studio, ça peut être un bon appoint)

Neuf, ça coûte maximum 10 euros de fournitures, en récup, rien du tout !

Et j’envisage de le customiser !

Du crochet, du tricot, du scrap… un article en forme de résumé !

Un sacré résumé, même, puisqu’il couvre environ les six derniers mois,

six mois d’investissement dans un super projet,

à la fois projet professionnel, personnel, projet d’équipe,

qui a été mené à bien, et ça, c’est déjà pas mal !

Et ceci explique aussi mon absence de ce blog,

week-ends et soirées ayant été bien remplies !

En bref : l’atelier tricot-crochet de la bibliothèque où je travaille s’est lancé en début d’année dans le yarn-bombing. Et nous sommes enfin arrivés au bout !!!

Un sacré boulot, mais un investissement sans faille de toute l’équipe, des bénévoles de l’atelier et le soutien de la municipalité.

Inaugurée en grandes pompes au début du mois, l’installation

« Le Lien Qu’on Tricote habille la ville »

a déjà subi quelques avanies (vandalisme à la noix, grrr…), mais nous en sommes très fiers,

et pour le reste, cela durera le temps que cela durera !

Afin de garder un souvenir du projet, j’ai bricolé un mini album de scrap digital

(plus rapide et plus réaliste pour l’éditer en plusieurs exemplaires).

Pages réalisées avec l’application ScrapPad

(sur Ipad)

Il manque les photos de l’inauguration (notre maire s’est vu décorer de « l’ordre du Lien Qu’on Tricote » 🙂 !), mais vous avez là déjà un bel aperçu.

Ce fut crevant, un brin stressant,

mais ce fut aussi la découverte de jolies personnes,

de nouvelles amitiés, des liens qui se créent (et c’était le but principal)

et de sacrés moments et rigolades passés ensemble !

Et vous savez quoi ?

Personne ne veut arrêter l’atelier !

Donc, nous continuerons en septembre,

pour tricoter et crocheter pour le Téléthon, comme l’année dernière.

Quant à un autre grand projet… rien n’est encore décidé, mais… 🙂

Vaucluse…

Un temps mitigé, mais de bien belles balades…

Lourmarin, Vaucluse

Lourmarin

 

Village des Bories, Gordes

Gordes, village des bories

 

Rustrel, Colorado provençal, Vaucluse

Rustrel, le « Colorado provençal »,

une très jolie balade insolite

 Fontaine de Vaucluse

Fontaine de Vaucluse

 

Grottes de Thouzon, Vaucluse

 Grottes de Thouzon

(qui nous ont bien abrités lors de cette journée pluvieuse)

Gorges de la Nesque, chapelle St Michelgorges de la Nesque

 Gorges de la Nesque, chapelle St Michel

(accessible à pied par un délicieux petit sentier escarpé,

mon coup de coeur de cette semaine de vacances !)

 

chêne, parc de l'abbaye de Sénanque, Vaucluse

 Chêne du parc de l’Abbaye de Sénanque

 

Sénanque, Vaucluse

Et cette dernière, spéciale dédicace à Cyprien, qui « adôôôre » les photos,

et a voulu jouer au plus fin avec sa mère 🙂 !

Comme il dit : « Souchon, c’est Son Chou »

c’est un des jeux de mots, (un peu facile…) de mon cher et tendre, 

mais… c’est vrai que c’est vrai 😊 !

 

Alors je ne pouvais pas, sur ce blog,

ne pas faire un petit clin d’oeil à mon chanteur favori et à son inséparable…

Un très joli concert, varié et sympathique,

à l’image de ces deux-là, deux grands gamins complices sur une scène,

face à un public acquis et conquis encore et toujours  !

Souchon Voulzy Châteauroux 2015

15 ans que je ne l’avais pas vu en concert,

et c’est toujours le même gars sautillant, bondissant et décontracté,

à la fois gai et désabusé, léger ou engagé, un manieur de mots émérite comme j’aime…

Les photos ne sont pas très bonnes,

j’en ai surtout pris plein les yeux et les oreilles,

comme une vraie midinette ❤ ❤ ❤ !

 

Petit plaisir…

Une touche de l’univers de

Fifi Mandirac

chez moi, souvenir de mon petit tour au salon C&SF…

Il n’en faut pas plus pour éclairer la journée !

IMG_1276.JPG

Et ça reflète bien « l’esprit chat » des félins de la maison ! 😊

Affiche Fifi Mandirac, masking tape,

fil de coton et clip pour un affichage rapide et amovible

Il est un village un peu particulier…

Graçay (dans le Cher)

est le village le plus drôle du monde.

Ce n’est pas moi qui le dis, tout est expliqué

ici

ou ici

Je n’ai pas de jolies photos,

je retiendrai surtout celle-ci,

parce que ce genre de décos kitsch et drôles me plaisent :

arbre à poulpes crochet Gracay Cher

Mais Graçay, c’est surtout le village où l’on trouve

l’essence la moins chère du monde !

pompe à essence

essence pas chère !

Moins d’un euro franc le litre, ça n’a pas de prix non ?! 🙂

Trève de plaisanterie, si vous passez dans le coin,

allez visiter le village

même si ce projet est encore une ébauche,

et soutenir cet effort collectif pour faire vivre un coin de campagne

avec de la bonne volonté, de l’humour et peu de sous !

Mon coup de cœur pour un polar !

Je n’aime pas énormément les romans policiers, et encore moins les romans d’espionnage…
Devant moi, un auteur américain inconnu en France…
qui a écrit un roman mi-thriller, mi-roman d’espionnage…
Ce roman est un premier roman, et il pèse bien ses 640 pages…
Un pavé en somme, alors que j’ai déjà au minimum 10 romans à lire pour début septembre, pour mon boulot…
Toutes les conditions n’étaient donc pas réunies et pourtant…

❤️❤️❤️ !

Un conseil : ne ratez pas (ou du moins, essayez de lire !)

Je suis Pilgrim
de Terry Hayes
Editions Lattès, 2014

20140716-211556-76556777.jpg

Volontairement, je ne vous délivre que la quatrième de couverture de l’éditeur, tant ce roman est foisonnant et impossible à résumer :

« Une jeune femme assassinée dans un hôtel de seconde zone de Manhattan.
Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie saoudite.
Un homme énucléé vivant devant un laboratoire de recherche syrien ultrasecret.
Des restes humains encore fumants trouvés dans les montagnes de l’Hindu Kush.
Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité.
Et un fil rouge qui relie tous ces événements, avec un homme résolu à le suivre jusqu’au bout. »
Vous avez là tous les ingrédients pour passer un excellent moment de lecture, à condition de vous accrocher un peu au début, le temps de vous familiariser avec les différents personnages présentés lors des premiers chapitres, et de comprendre les liens qui les unissent.

Une fois pris par l’intrigue, qui s’accélère au fil du temps, on ne peut plus lâcher ce roman, mi emballé-mi horrifié par ce que l’on découvre sur le monde du Renseignement à l’échelle mondiale, sur la lutte contre le terrorisme au 21ème siècle, à travers des personnages aussi complexes que l’intrigue. Les nombreux détails, informations, disséminés tout au long de la lecture ne sont jamais inutiles et renforcent la crédibilité de l’intrigue.

Lorsque l’on a adhéré au procédé narratif, avec de courts chapitres, un narrateur omniscient, qui passe d’un endroit à l’autre, d’une époque à l’autre, on se laisse prendre par l’histoire, et on voyage des États-Unis à l’Afghanistan, en passant par la Grèce, la Turquie, la Syrie, l’Allemagne, l’Italie, la Russie… !

Un vrai tour de force ce roman ! Et, à tous les coups, un nouvel auteur à suivre !

Décidément, je ne serai jamais millionnaire,
mais je fais un métier formidable 😊 !