Archives du mot-clé Gâteaux

Le secret de la pyramide… de Noël !

Depuis un ou deux ans,

ce sont les deux plus grands cousins de la famille

(mon grand fils et son cousin)

qui fabriquent le traditionnel et apprécié

Gâteau aux petits beurres.

L’année dernière, il y avait de l’improvisation dans l’air,

hum hum, c’était plus, disons… artistique !

Cette année,

ces deux étudiants-lycéens-futurs-ingénieurs

ont mis plus de rigueur dans la préparation…

étude de faisabilité, plans,

confection du moule,

plans et moule pour gâteau aux petits beurres

montage de gâteau…

Ils se sont bien amusés !

Et il ne nous restait plus qu’à admirer et déguster !!!

pyramide aux petits beurres Noël 2013

La décoration est restée sobre,

avec juste une touche de « neige-sucre glace » sur la pointe…

Point trop n’en faut…

Alors, une idée à breveter ?!

 

Pour la recette du gâteau aux petits beurres, je crois qu’elle est universellement connue, mais si quelqu’un est intéressé, un petit mail et je ferai un ajout à cet article !

Souvenirs gourmands de Noël 2013…

… ou

si vous avez encore faim

après toutes ces agapes et la galette des rois 🙂 !

Petite mosaïque des desserts de Noël 2013

(et oui, nous étions nombreux pour manger tout cela…)

Il manque sur les photos les très bons fruits déguisés confectionnés par Isa et Math.

De longs préparatifs en famille,

qui font partie aussi du plaisir rare d’être ensemble…

Le week-end, c’est souvent cuisine !

L’occasion cette fois, de tester la recette des

« meilleurs cookies du monde »

C’est le nom qui leur est donné sur le blog « les projets de Miss Butterfly ».

Eh bien, après deux tournées (c’est à dire deux fois la quantité photographiée) déjà mangées… !, je confirme qu’ils sont excellents !

Je ne sais pas si ce sont les meilleurs du monde, mais franchement, ils sont trèèèès bien : moelleux dedans, croustillants autour…!!!

Petit changement dans la recette : au lieu de mettre des « M & M’s », j’ai mis 150 g de raisins secs (préalablement trempés dans un peu d’eau tiède).

J’aimais moyennement l’idée des M & M’s (en plus du chocolat), et puis d’abord, je n’en avais pas sous la main !

A vous de tester votre propre adaptation !

*****

Et puis, ça, c’est un clin d’œil à mon cher beau-frère… (il comprendra !)

MON gratin dauphinois

(je dis MON, car je sais que chacun a sa propre recette, qui est souvent d’ailleurs la « VÉRITABLE » recette)

Celui-ci est le nôtre et il était très bien !

Gratin avant cuisson (pour montrer le niveau de liquide dans le plat)

*****

 

En attendant un article plus « couture »…

…aujourd’hui, il y a eu

ça :

une grosse fournée de COOKIES,

recette trouvée sur le net, chez Papilles et pupilles.

En attendant d’offrir la version en bocal, il fallait bien que je la teste, non ?

Recette faite à l’identique, sauf que j’ai remplacé les noix par des raisins secs (casser les coquilles de noix, pffff !)

(Ici, nous avons déjà essayé plusieurs recettes de cookies, et sommes assez difficiles, alors, on cherche la meilleure, ou bien, on varie les plaisirs.)

Apparemment, Mathurin aime bien, Laurent aussi.

Moi, j’ai mangé pas mal de pâte crue en les faisant (un truc familial… il n’y a que ceux qui le pratiquent qui peuvent comprendre…), du coup, pas trop envie des cookies cuits !

Les suites de la panne d’électricité…

… ne sont pas néfastes pour tout le monde !

Tout mon stock de pâte brisée et de pâte sablée maison ayant décongelé, il a fallu les utiliser…

Quiches, tartes… et petits sablés à gogo !

Inutile de dire que, malgré le stock assez impressionnant, il n’y en a plus… (bon, c’est vrai qu’une partie est partie à Toulouse par la Poste, et une autre au boulot, mais le reste…)

Ma recette express pour ces sablés :

125 g de beurre salé, 125g de sucre, 1 œuf, 250 g de farine (au robot, surtout si comme moi, vous n’avez rien dans les bras !).

On roule la pâte en boudins (ici, environ 6 cm de diamètre), que l’on fait reposer au frigo minimum 1 heure. Puis on coupe des tranches (environ 0,5 cm d’épaisseur), au four th. 180° une petite dizaine de minutes (bien surveiller, la fin se fait « à l’oeil »).

Pour les sablés au chocolat, remplacer une grosse cuillère à soupe de farine par une grosse cuillère de chocolat amer en poudre.

Cette pâte sablée se congèle très bien. Quand j’en fais, j’en fais beaucoup, au robot, et j’en congèle une partie.

Les sablés sont ensuite très rapides à faire à l’improviste.

(Bon, maintenant, je n’ai plus qu’à refaire mes stocks…)