Archives du mot-clé Jardin

Ma couronne collection automne 2020

Ramasser des feuilles avec de belles couleurs,

Les laisser un peu sécher à plat,

Les décorer avec des feutres Posca,

Manier le pistolet à colle

et voilà !

Ma couronne

en ce curieux automne 2020

 

Et merci à Ciloubidouille de m’avoir remémoré cette idée, déjà vue il y a longtemps…

***

Les légumes du jardin, c’est parfois tout un poème…

Et pourquoi dit-on légumes moches, d’abord ?

Heureusement que les dictats de la beauté n’ont pas cours ici 😀 !

Nos légumes, poussés librement,

ont souvent des formes… libres !

Ces carottes datent de 2018,

cette année, elles sont beaucoup plus banales…

Mais quelles jolies sculptures, non ❤ ?

Petit parenthèse pour celles et ceux qui arrivent ici par hasard :

Je publie en ce moment des photos de 2018, rattrapant mon retard abyssal sur ce blog.

Mais nous sommes bien en 2020, même si, entre couvre-feu et confinement,

attestations, pénuries et fermetures en tout genre,

on pourrait se croire pendant les années noires du 20ème siècle…

Courage à tous !

***

Souvenir printanier pour jour d’automne pluvieux : la mare et les libellules…

 

Depuis 2018, nous avons la chance d’accueillir à chaque printemps

des libellules autour de la mare.

En avril-mai 2018, ce fut même l’apothéose,

et j’ai pu faire alors de belles photos des nymphes et des libellules

Libellules en vol

(bien trop difficiles à photographier pour moi !),

Larves fixées sur des roseaux

afin de terminer leur transformation,

et toutes jeunes libellules,

posées sur l’herbe pour sécher leurs ailes avant de s’envoler…

Beauté de ces insectes gracieux et si rapides…

***

Blog et confinement…

Ce pauvre blog était en confinement…

Et maintenant, comme c’est moi qui suis en confinement,

il va peut-être montrer le bout de son nez !

Court article pour vous montrer une partie de mes activités du moment.

Comme la majorité des gens,

la nourriture et la cuisine nous occupent un maximum !

(surtout mon fils, car ce n’est pas ma tasse de thé…)

Et la contrainte stimulant la créativité,

on cuisine beaucoup par nous-même ce qui nous manque.

En vrac :

du pain-cocotte,

des tartines aux champignons pour terminer le pain

(on optimise !)

des hamburgers végétariens (pains et galettes maison),

 

de la pâte feuilletée pour un feuilleté aux poireaux,

des potatoes,

du pâté berrichon à la citrouille, etc…

Il y a aussi, encore et toujours,

du bidouillage avec du papier !

C’est ce que je préfère…

Fabrication d’une maquette

pour raconter une histoire pour la jeunesse en vidéo,

diffusée sur les réseaux sociaux de ma bibliothèque

(télétravail oblige, on se creuse la tête pour rester présent !)

Collage et dessin

pour me créer de jolis souvenirs de cette drôle de période,

pleine de contraintes. Il faudra bien qu’il nous en reste du positif…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je potasse le joli livre de Julie Adore que je suis sur Instagram…

Nous avons aussi fait pas mal de désherbage,

notre jardin au printemps étant toujours une jungle sauvage

dans laquelle on entre avec la tondeuse 😀 !

et quelques semis potagers

qui maintenant encombrent un peu la cuisine…

 

La suite… un jour 🙂 !

***

L’été se termine…

Et avant que tout ne s’efface,

quelques photos de mon bidouillage annuel

sur le morceau de mur en béton moche qui reste de la grange.

L’année dernière, c’était « mandalas » !

Cette année, ce fut Coquelicots à gogo

pour accompagner les nombreuses repousses sauvages de coquelicots et pavots.

J’aurais bien voulu les peindre, mais comme je n’ai aucun talent en dessin,

je me suis rabattue sur les découpages-collages de coquelicots géants.

Quelques heures de découpage, de la colle à papier peint et hop !

Une fresque murale pour quelques euros

Bon, la mise en scène aurait mérité un peu plus de réflexion, mais ma foi,

cela a ravi mon œil pendant une saison…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Déjà, le soleil et la pluie ont fait leur œuvre, et les coquelicots se fanent et se détachent.

Il va falloir que je réfléchisse à l’année prochaine… 🙂

***

La citrouille, fable… (ou vive le légume libre !)

La Citrouille

(fable légumière)


La Citrouille,

ayant fort prospéré tout l’été,

envahit largement le Jardin.

Elle trouva alors bien avisé

de sauter la clôture,

et de commencer une autre conquête…

Le grillage offensé

décida de se venger…

La libre Citrouille récolta donc au passage

un fruit un peu curieux, 

l’ajoutant à la liste déjà longue

des légumes bizarres de ce jardin…


Moralité :

Fruits et légumes sont ici libres de leurs mouvements…

… dans une certaine mesure 😄 !

Pour autre preuve :

Ces melons

qui ont librement poussé tout seuls,

au milieu des plants de tomates, courgettes et des haricots verts,

rendant la cueillette de ces derniers un peu acrobatique pour ne rien écraser…

Sans oublier les multiples mini-plants de tomates

(repousse spontanée aussi, vive le compost maison !)

qui courent partout !

Même les fleurs revendiquent leur place :

semis spontanés des œillets d’Inde de l’année dernière, au milieu des fraisiers…

(et encore, il y a déjà eu de nombreux et tragiques arrachages sauvages, que je n’ai pas photographiés pour ne pas effrayer les âmes sensibles, et parce qu’il faut bien quand-même pouvoir mettre un pied devant l’autre dans ce soi-disant potager 🙂 …)

Les œillets d’Inde plantés cette année auront donc probablement

une libre descendance l’année prochaine !


Le résultat est un jardin jungle,

bien loin des critères académiques,

mais qui, ma foi, outre ses bizarreries,

fait correctement son travail en matière de production, alors…

Le Tag au crochet de l’année 2017 !

Je prends enfin le temps de poster les photos de

mon grand bidouillage de l’année !

Yarn Bombing,

Graffitricot (ou plutôt Grafficrochet !),

Installation Mandalas…

Quel que soit le nom, je me suis bien amusée !

Il fallait habiller ce grand morceau de béton

sur le reste de mur de la grange que nous avons laissé.

Monsieur a fixé trois fils de fer,

et je me suis débrouillée pour tout faire tenir, malgré le vent et la pluie !

Bon, certains mandalas commencent à s’affaisser un peu…

(les plus grands font environ 60 cm de diamètre)

Mais c’est normal, c’est le temps qui passe sur les bricolages de plein air !!!

25 mandalas crochetés

(certains depuis ce printemps)

puis fixés sur des cercles de fil de fer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vais peut-être ajouter encore quelques tout-petits… pas sûr…

Mais je suis plutôt satisfaite du résultat et des couleurs sur ce mur gris !