Archives du mot-clé Yarn Bombing

Le Tag au crochet de l’année 2017 !

Je prends enfin le temps de poster les photos de

mon grand bidouillage de l’année !

Yarn Bombing,

Graffitricot (ou plutôt Grafficrochet !),

Installation Mandalas…

Quel que soit le nom, je me suis bien amusée !

Il fallait habiller ce grand morceau de béton

sur le reste de mur de la grange que nous avons laissé.

Monsieur a fixé trois fils de fer,

et je me suis débrouillée pour tout faire tenir, malgré le vent et la pluie !

Bon, certains mandalas commencent à s’affaisser un peu…

(les plus grands font environ 60 cm de diamètre)

Mais c’est normal, c’est le temps qui passe sur les bricolages de plein air !!!

25 mandalas crochetés

(certains depuis ce printemps)

puis fixés sur des cercles de fil de fer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vais peut-être ajouter encore quelques tout-petits… pas sûr…

Mais je suis plutôt satisfaite du résultat et des couleurs sur ce mur gris !

Tout a une fin, même les arbres en couleurs…

Du temps de sa splendeur,

il était bien fringant, quoique déjà mort !

(clic-clic ici !)

Le pommier en couleurs !

arbre et tricot

mais le temps, le vent et la pluie

ont eu raison de sa souche fragile…

arbre mort habillé de tricot

Il faut maintenant que je trouve d’autres idées pour mettre le BDD en couleurs !

Déco kitsch

J’ai eu, cet été, le grand plaisir de décorer le stand d’accueil de

la fête d’été des Pas Sages.

Heureusement que le kitsch ne tue pas, car j’ai fait fort !

Tout en récup et crochet,

une déco qui pique un peu les yeux,

mais au moins, c’était coloré !

Le Relais des Pas Sages été 2016

Yarn bombing sur le comptoir de l’accueil,

lui-même tout en récup de palettes (faut dire qu’on est là chez les champions de la récup !)

comptoir en palettecomptoir yarn bombing

Parmi des pelotes de laine récupérées, il y en avait dont la laine était toute compactée, les fibres emmêlées. Impossible de les utiliser normalement. Mais, en écrasant la pelote, ça faisait comme une fleur. Il a suffit que je passe des fils de couleur constratée pour bien marquer les pétales, puis d’ajouter un coeur en fleur crochetée.

décoration fleurs de lainetipi-totem Le Relais des Pas Sages été 2016fleurs de laine

Du kitsch et du rigolo,

pour une joyeuse bande qui ne se prend pas au sérieux,

mais qui œuvre, mine de rien, pour la culture à la campagne 🙂

accueil fête Relais des Pas Sages

Petite guirlande de fanions crochetée aussi…

La seconde vie d’un pommier

Terminé dimanche dernier !

arbre et tricot

Mon pommier totem !

Le vieux pommier est mort depuis quelques mois.

Alors, au lieu de l’abattre totalement, il a juste été élagué,

pour plus de facilité et pour lui garantir une moindre prise au vent car il est creux,

puis… habillé !

yarn bombing à la campagneL’heureux veinard, il a bénéficié des tricots et crochets des copines du Café-Tricot.

En effet, l’installation ayant été démontée plus rapidement que prévu

(car elle a été vandalisée, hélas…), j’ai pu récupérer ce que personne ne voulait.

Heureusement, sinon, je n’en aurais pas vu le bout toute seule !

C’est donc quelque part une œuvre collective,

qui me rappelle chaque jour notre belle aventure laineuse,

merci les filles !

L’installation a été sportive, à l’escabeau pour le bout des branches 😀 !

Coudre les bras en l’air, c’est coton !

Et une chouette d’un genre… hippie-laineux y a élu ensuite domicile !

chouette chouette pompon

Cet arbre rend vraiment bien,

prend des allures de totem ou de curieux gris-gris géant :

Bienvenue en Berry, le pays des sorcières 😀 !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des automobilistes se sont même arrêtés pour le photographier. Mon cher et tendre me suggère de mettre un tronc à côté, pour les pourboires, mouahahah 🙂 !

 

 

La folie Yarn Bombing ne me quitte plus !

Alors j’ai cherché

tous mes petits restes de laines de couleurs vives

mon crochet…

Chaise « graffitricotée »

ou plutôt, chaise recouverte de crochet

 

yarn bombing sur chaise en bois

chaise habillée de crochet

Ancienne chaise de bébé recyclée en chaise pour enfants

(quand ils étaient petits…),

qui en a vu de toutes les couleurs,

et qui va terminer sa vie en support de plante multicolore !

habiller le mobilier de lainedu crochet sur la terrasse !détail chaise recouverte de crochet

Si c’est pas du recyclage de recyclage, ça 🙂 !!!

 

Du crochet, du tricot, du scrap… un article en forme de résumé !

Un sacré résumé, même, puisqu’il couvre environ les six derniers mois,

six mois d’investissement dans un super projet,

à la fois projet professionnel, personnel, projet d’équipe,

qui a été mené à bien, et ça, c’est déjà pas mal !

Et ceci explique aussi mon absence de ce blog,

week-ends et soirées ayant été bien remplies !

En bref : l’atelier tricot-crochet de la bibliothèque où je travaille s’est lancé en début d’année dans le yarn-bombing. Et nous sommes enfin arrivés au bout !!!

Un sacré boulot, mais un investissement sans faille de toute l’équipe, des bénévoles de l’atelier et le soutien de la municipalité.

Inaugurée en grandes pompes au début du mois, l’installation

« Le Lien Qu’on Tricote habille la ville »

a déjà subi quelques avanies (vandalisme à la noix, grrr…), mais nous en sommes très fiers,

et pour le reste, cela durera le temps que cela durera !

Afin de garder un souvenir du projet, j’ai bricolé un mini album de scrap digital

(plus rapide et plus réaliste pour l’éditer en plusieurs exemplaires).

Pages réalisées avec l’application ScrapPad

(sur Ipad)

Il manque les photos de l’inauguration (notre maire s’est vu décorer de « l’ordre du Lien Qu’on Tricote » 🙂 !), mais vous avez là déjà un bel aperçu.

Ce fut crevant, un brin stressant,

mais ce fut aussi la découverte de jolies personnes,

de nouvelles amitiés, des liens qui se créent (et c’était le but principal)

et de sacrés moments et rigolades passés ensemble !

Et vous savez quoi ?

Personne ne veut arrêter l’atelier !

Donc, nous continuerons en septembre,

pour tricoter et crocheter pour le Téléthon, comme l’année dernière.

Quant à un autre grand projet… rien n’est encore décidé, mais… 🙂