Les yeux dans le rouge…

Mon petit bonheur des matins de mai…

coquelicots sauvages

précieusement conservés

et pavots…

***

Publicités

Le jardin 2018 ? Bientôt…

Avant- Après… ce matin.

Entre les deux, un nombre incalculable de brouettes et de l’huile de coude 😛 !

Ce n’est pas spectaculaire, et pourtant un peu plus civilisé !

Et cela a permis d’exhumer une nouvelle variété de salade :

La salade autonome !

Se sème toute seule,

Se gère toute seule,

Pousse dans la jungle,

Sans aucune aide humaine 😊 !

Nous pourrons dire que nous allons manger des salades printanières du jardin !

Elle n’est pas belle, la vie ?!

Encore des coussins pour Noël…

Mais au crochet, cette fois.

Une petite photo bien « pourrie »,

(et je n’ai même pas eu le courage de dénouer le noeud

pour photographier le deuxième, caché derrière, pfff…)

Deux coussins au crochet

Au point « XOXO » (il y a certainement un autre nom, mais celui-ci est marrant !)

pour que le motif soit serré, le destinataire n’appréciant pas

les « trous-trous » des ouvrages au crochet 😀 !

Tableau diorama papier, carton et un peu de tricot !

J’adore les boites, les dioramas, les tableaux en relief…

Je rêve d’avoir le temps d’en faire plein

et j’accumule tout un tas de bidouilles et bricoles pour cela.

Le déclic de celui-ci a été le petit cadeau d’une tricoteuse de l’atelier au boulot.

Une passionnée de poupées,

qui les habille au tricot, à la chaine, c’est impressionnant.

La petite miss (environ 13 cm) qui m’a été offerte est délicieusement kitsch, et surtout pour moi chargée de toute cette aventure humaine commencée avec l’atelier tricot-crochet ❤ ❤ ❤  (Merci Arlette !)

Il fallait donc un écrin à la mesure de tout cela…

La réflexion a été longue (plusieurs mois) et le deuxième déclic est venu de quatre cales en carton contrecollé, que je n’ai pas pu jeter (nooon !  😀 ) et que j’ai tout de suite imaginées formant un cadre carré d’environ 28 cm de côté…

Ensuite, il me fallait un fond (carton et papier scrapbooking), et un décor…

La miss se promène sous les arbres…

un arbre donc…

Ce sera une branche recouverte de calcaire récupérée sur une plage de l’île de Ré,

(quel est ce végétal, une algue ???)

et précieusement gardée pour sa forme (il m’en reste encore ❤ !)

L’arbre était sans feuille, alors guirlande à fanions et boules à facettes !

(le papier est rose et argenté)

(papier scrap, perforatrice, masking tape, ficelle, un peu de mousse séchée

et mon allié le pistolet à colle ! )

J’ai ensuite dispersé les découpes de papier restantes sur le cadre et le fond.

 

Il lui fallait un petit compagnon :

un chien un peu distingué !

(figurine chinée en brocante, collier en masking tape, j’ai bien galéré 🙂 )

Allez, je vous montre le tout,

même si les photos d’hiver en intérieur, ce n’est vraiment pas terrible…

Tableau en relief ou Diorama à ma façon

Celle-ci est plus proche des vraies couleurs…

J’adore ce tableau ❤ !

il décore ma lingerie, pur produit de bidouillage et récup.

(ouais, je sais, m’en faut pas beaucoup et c’est bien comme ça 😀 !)

*

Livres pliés, déco de Noël en retard…

Deux prototypes fabriqués pour nos ateliers de Noël au boulot…

Décorations de Noël en livres pliés

En forme de maison…

Plié, laissé à plat avec sa couverture

et décoré de fleurs

Livre de poche et livre relié pliés, fleurs pliées-collées, boutons, ficelle, quelques bouts de dentelle…

Et hop, le tout en récup intrégrale, bien sûr !

A la limite du kitsch, mais ça fait son petit effet…

Le livre calme pour Célia…

Je prends enfin le temps de montrer une partie des cadeaux fait main de Noël dernier…

Celui qui m’a occupé l’esprit un bon moment,

pour les recherches effectuées et la mise en page,

pour rassembler les matériaux et détails nécessaires…

Après, la réalisation est allée assez vite, finalement !

Le Livre calme pour ma petite nièce,

(ou Quiet Book in english)

Le Principe : un « livre » textile,

avec tout un tas de stimulations : tactiles, visuelles, sonores éventuellement,

pour manipuler, apprendre, se familiariser, nommer…

Plus ou moins inspiré de la méthode Montessori

La miss est encore un peu petite, mais entre 1 et 2 ans, c’est parfait pour commencer, avec un adulte ou un plus grand, bien sûr, car, même si j’ai sécurisé au maximum les coutures et autres attaches, il y a des petits éléments qui peuvent être mis à la bouche.

Place aux photos !

La première de couverture

Détail du dos :

Découvrir en touchant : le lisse, le rugueux,

le côtelé, le « moumouté »… !

Formes simples et couleurs

Puzzle sapin de Noël

Puzzle Poisson

Faire cheminer la petite souris et débuter en motricité fine,

le « Coucou, Caché »…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Reconnaître les couleurs

Compter

Apprendre les fermetures à glissière,

les boutons, les pressions, les lacets…

La tête du clown, les expressions

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Beaucoup de récup, de bidouillages pour arriver à mes fins,

de la feutrine en plaques de 30 X 30 cm pour les pages, des chutes pour les détails,

de la colle textile, de la couture machine et main…

Et voilà !

***